Du CoTÉAC et de son préambule

(page en cours de réalisation)

L’intercommunalité, c’est à la fois une entité administrative, un terrain composé de communes, ses usagers et ses acteurs.
La communauté de communes de Montesquieu, située en Gironde, se compose de 13 communes : La Brède, Martillac, Beautiran, Saint-Médard d’Eyrans, Ayguemorte les graves, Saint-Selve, Léognan, Saucats, Cadaujac, Isle Saint-Georges, Castres-Gironde, Saint-Morillon, Cabanac-et-Villagrains.

Vous allez entendre parler (de plus en plus) de CoTEAC = Contrat Territorial d’éducation artistique et culturelle.
C’est un programme d’actions artistiques et culturelles établi sur 3 ans, bénéficiant aux structures scolaire, périscolaire et jeunesse dans une communauté de communes.
Ces contrats sont portés par la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale de la Gironde (DSDEN), La Direction Régionale des Affaires Culturelles Nouvelle Aquitaine (DRAC) et Le Conseil départemental de la Gironde.
Ensemble, ils ont renouvelé la Convention Départementale d’Éducation Artistique et Culturelle qui les lie pour les années 2017 – 2021.

Cinq territoires en Gironde sont engagés en 2017 dans cette démarche, d’autres peuvent s’y inscrire dans le cadre des dialogues que les partenaires engagent avec les acteurs des territoires.
Les projets territoriaux d’éducation artistique et culturelle sont accompagnés de temps de formation conjointe à destination des enseignants (du 1er et 2e degré), des acteurs culturels et artistiques, des acteurs de l’enfance et de la jeunesse et du secteur associatif : journées de rentrées favorisent la rencontre et la formalisation des projets entre établissements scolaires, opérateurs culturels, artistes et Pôles Jeunesse Territoriaux, session de formation-action en cours d’année suivant la nature des projets est proposée comme une demi-journée de bilans partagés permettant de transmettre les actions menées, des ressources pédagogiques, humaines, culturelles sont disponibles sur les sites internet des partenaires du plan et auprès des interlocuteurs.
L’Iddac intervient dans la préfiguration de ces contrats. Au terme de cette première phase, le CoTÉAC sera signé avec l’ensemble des partenaires pour une durée de trois ans, l’iddac se retirant au profit du département qui comme collectivité s’engagera de façon légitime sur le CoTÉAC, avec l’intercommunalité et l’état.

Télécharger le document du Plan départemental d’éducation artistique et culturelle en Gironde 2017-2021

Un exemple de CoTEAC : Au fil de l’eau en Vallon de l’Artolie Communauté de Communes