épisode 15 : #landscaping (pilote)

L’aventure du Bruit du Frigo sur le territoire de la communauté de communes a un un rythme différent de celle du Chat perplexe.
Le collectif se présente comme un hybride entre bureau d’étude urbain, collectif de création et structure d’éducation populaire. Leurs actions  se consacrent à l’étude et l’action sur la ville et le territoire habité, à travers des démarches participatives, artistiques et culturelles. Parmi leurs réalisations les plus connues sur la métropole bordelaise : les Refuges périurbains, réalisés par Zébra3/BuySelf, chaque fois inventés par un artiste différent, précurseurs d’un tourisme alternatif (passer gratuitement une nuit dans un des refuges). Le dixième est installé depuis peu à Bruges, sur la rive du lac de Bordeaux : Neptuena.

Leur projet ici sur la Communauté de Communes de Montesquieu se construit sur deux thématiques, parmi celles proposées par la CdC : le paysage et la mobilité, du point de vue des adolescents.
La restitution finale au mois de mai montrera comment le Bruit du Frigo transforme en utopie des lieux identifiés par les jeunes.
Comme l’équipe a choisi de s’adresser aux adolescents, elle va travailler en étroite collaboration avec les Services Jeunesse et Points Jeunes des 13 communes.

Tout commence donc un vendredi soir dans l’Espace Jeunesse, de Saint-Médard d’Eyrans, espace ouvert tous les vendredis soirs, et la journée pendant les vacances.
Le Bruit du Frigo a inventé un protocole pour établir le lien – la connexion – avec les jeunes. La grande difficulté de leur projet est là : Comment embarquer avec eux dans un projet d’urbanisme utopique des adolescents ? Un peu comme ce grand public difficile à trouver, les adolescents font bande à part, de corps et d’esprit, pendant quelques années…
Les lycéens de la CdC Montesquieu vont, pour la plupart, dans les lycées hors CdC – à Gradignan, Talence et Bordeaux -. Ils empruntent soit le train ou les bus Transgironde pour les trajets scolaires matin et soir. Le Bruit du Frigo a décidé de faire une tentative de rencontre au moment où les lycéens montent dans le bus, en fin d’après-midi, avant de rentrer chez eux.
Mais revenons à ce vendredi soir.
Le Bruit du Frigo, et son équipe féminine : Annabelle, Gwenaëlle, Juliette, Julie et Nina. Ce qu’elles ont inventé pour entrer en contact avec les lycéens, et récolter des premières informations sur leur usage de leur territoire, elles veulent le tester : les outils, le questionnaire, le rythme.
Invités à collaborer, et à apporter toute leur fantaisie, Nicolas et François, du collectif Genre, un collectif de musiciens tourné sur l’organisation d’événements et concerts et l’accompagnement culturel lié à la musique.

Huit adolescents (de Saint-Médard d’Eyrans et de Beautiran) vont arriver. Ils feront le jeu proposé, – très court, parce que cela doit aller vite, le Jour J les lycéens auront peu de temps à leur consacrer après une journée de cours, il faut les faire réagir immédiatement avec des choses percutantes. Pour cette raison le Bruit du Frigo va travailler l’effet de surprise… –

 

Pour l’instant, installation dans la bonne humeur. Réaménagement rapide de l’espace et commande des pizzas pour après le test.
Nicolas explique l’installation pour avoir le son dans les bus, la nécessité d’une batterie, le wifi, « J’ai ce qu’il faut pour le micro, pour plus gros ça passera aussi, mais pour un grille-pain c’est galère, ça tombe bien on n’aura pas de grille-pain. »
Au moment du vocodeur, tout le monde s’excite, Trop bien ! effet immédiat pour électriser l’atmosphère.
François, dans le rôle de l’animateur en chef, s’entraîne au micro.
Nicolas me dit :

« Là, il parle à un canapé, alors imagine quand il parle à des gens… »

Les adolescents arrivent. Ils s’assoient tous face à l’écran, deux groupes, les garçons d’un côté, les filles de l’autre, ils sont en seconde.
Gweanaëlle explique le projet, le dispositif, le principe du test. Ils pourront dire tout ce qu’ils n’ont pas compris ou aimé, pour améliorer. Quand elle dit « Votre territoire », je remarque que le mot les fait rire. Je pense qu’il n’a pas du tout la même connotation que pour nous.

On leur distribue les raquettes – une face rouge, une face bleue – pour répondre aux questions construites avec des réponses rouge ou bleu. Et le kit dans le Sac à Vomi, un sac papier dans lequel on trouve une explication du projet, les questions, des lunettes 3D, un autocollant, un coupon réponse pour proposer un morceau de musique…
Le tout est siglé du nom du projet : Tourbus #Landscaping
IMG_2963
C’est parti !
Sur l’écran, apparaissent les questions. François commente façon animateur de jeu, et Nicolas envoie des jingles pour ponctuer. Les ados lèvent les raquettes tournées face rouge ou bleue, en fonction de leur réponse, de ce qu’ils connaissent ou pas (par exemple, Le Rocher de Palmer ou La Ruche à Saucats). François va vers eux avec le micro :
Pourquoi tu as fait ce choix ?
Parce que j’ai pas compris la question…
Tout le monde rigole. L’ambiance est tout de suite très drôle.

– Dernière question : La Télé ou la Réalité ?
– Oh la la, c’est dur de répondre !

Discussion et retours en mangeant les pizzas. Ils se sont bien amusés, trouvent que c’est trop court. Les garçons échangent avec l’équipe sur des lieux où ils se retrouvent, dans la forêt, ils parlent aussi de La Rosière à La Brède.
Bilan positif. Quelques questions à ajuster, parfois des explications à apporter, quelques mots pas compris à cause de l’âge.

Prochaine étape : en live !

à suivre / Lire l’épisode précédent / Lire depuis le début / Lire l’épisode suivant / Lire le projet #Landscaping Bruit du Frigo

IMG_2990

Publicités

Une réflexion sur “épisode 15 : #landscaping (pilote)

  1. Pingback: épisode 16 : ça réfléchit #Tourbus – Territoire commun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s