épisode 14 : marché de vers

Pendant que la Cie du Chat perplexe se rassemble, matériel et marionnettes, et installe son stand au milieu du marché du centre-ville de Léognan, je bois un café au bar PMU.
À la télévision, BFM diffuse L’adieu à Johnny, un direct de la cérémonie nationale en hommage à la mort du chanteur. 11h01 : arrivée à l’église des amis vedettes, grands plans de la foule tout au long du trajet du cortège. Beaucoup de larmes, les casquettes avec la signature de l’idole, les tee-shirts à son effigie, différentes époques célébrées… Et aussi les sosies. Devant l’église de La Madeleine, un portrait géant de Johnny et une Harley aident au recueillement. Les journalistes occupent l’attente (le vide ?) en interrogent les fans : certains sont venus en car depuis Montélimar, ils ont des drapeaux de concerts entourés aux épaules comme des capes…
Je ne croyais pas qu’il y aurait tant de monde. Je pense :

Voilà, j’ai enfin trouvé le grand public.

La cie du Chat perplexe s’est installée à côté de chez Dudu, Le Palais du Boudin.
Le placier du marché arrive. Il préfèrerait mettre ailleurs ces drôles de commerçants. On parlemente, explique… Heureusement, les filles du stand de salades interviennent et font une place au Chat perplexe.
P1010055

Ce matin, le principe de l’impromptu est simple : toute la troupe propose de la poésie, de la musique, danser ou chanter, réciter ou écouter.
Gabriel lit un poème. Écoute avec moi une petite fille attentive. Elle fait remarquer à Gabriel qu’il faut lancer le poème. Sa soeur est avec elle et à leur tour, elles déclament (ce que lancer veut dire).
Lucie récite des contes ou des poèmes dans des tuyaux qui vont directement jusqu’aux oreilles des passants. Qui peuvent aussi choisir d’écouter un solo de musique : accordéon ou clarinette.
Aux gens qui font la queue, Gabriel et Stella proposent le fameux petit verre avec un petit vers. Certains s’arrêtent sur ce stand animé et joyeux. Olivier joue de l’accordéon, Stella chante. Lucie improvise une leçon de batchaka, qui se danse à deux. Ça donne : 1-2-3 cul 1-2-3 cul, etc… (à cul, on lève ses fesses sur le côté). Plusieurs couples apprennent et dansent au milieu de l’allée du marché.

IMG_3571
Un petit vers trouvé dans un verre : offert.

 

Voilà, l’arrivée des gendarmes !
Les marionnettes font cesser ce grand bazar et interrogent les gens sur leur pratique artistique, les prévenant des risques.

Une dame explique au Colonel Pétard qu’elle fait du chant lyrique. « Hautement dangereux ! » s’exclame le représentant de la BPRA. Pour sa peine, elle entame (volontiers) a capella un extrait de Carmen, et sa fille à côté se tortille un peu honteuse, encore trop jeune pour voir ce que la scène a de savoureux.
Un monsieur à moustache – il ressemble à la marionnette-cafetière – s’agace (pour rire) des galons sur le costume du Sergent Franfrais qui ne correspondent pas au titre annoncé. Lui-même, ancien colonel, (et plus je le regarde, plus je trouve que sa moustache est aussi longue que celle du Colonel Pétard), se met à réciter un vers d’Apollinaire…

P1010061

Fin ensoleillée de la première semaine de résidence de la Cie du Chat perplexe.
Les habitants de la Communauté de communes de Montesquieu croisés ont quasiment tous joués avec eux. Le mauvais temps et la superficie du territoire ont parfois rendu difficile la possibilité de la rencontre. Les spectacles ont fait salle comble et j’ai vu les enfants heureux dans les ateliers.
Cette première Grande estafette – du nom que donne le Chat perplexe à ce principe de résidence, fait à la fois d’improvisations, de représentations et d’ateliers avec les enfants – a nécessité l’énergie d’une première expérience, où se mélangent la découverte du territoire et des gens, la vie ensemble (le collectif se rejoint et varie selon les projets), la confrontation entre les idées et le terrain, le sens de l’adaptation et la générosité à chaque instant…

à suivre / Lire l’épisode précédent / Lire depuis le début / Lire l’épisode suivant

⇒ Résumé en images (de Morgane)

 

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s