épisode 10 : Au bonheur des vendeurs

À la recherche d’un lieu en forêt, pour filmer musiciens et danseurs du Chat perplexe, l’idée est de trouver un endroit silencieux afin d’enregistrer le son en direct. Mais à la campagne, il y a toujours une tronçonneuse qui surgit quelque part…
Tout du moins, le bruit d’une tronçonneuse. Ou d’un train qui passe. Ou d’une machine agricole. Ou d’un outil bruyant. À la campagne, ça bosse en plein air.
Je les regarde de loin danser au milieu des platanes. Manteau rouge et habits noirs et veste bleu. C’est dommage qu’il n’y ait pas de spectateurs pour profiter de cette poésie.

Suite de la journée. De l’autre côté de la forêt, une classe d’école maternelle attend Stella et Olivier avec impatience. J’assiste à l’atelier.
Sur le tapis de sol, les enfants marchent en musique, ainsi que Stella leur a demandé. Quand Olivier arrête l’accordéon, les enfants stoppent leurs mouvements. Après cet échauffement, elle explique et montre, à la ligne de petits spectateurs assis devant elle, les gestes pour la danse à venir.

On va danser comme si on était dans l’eau ou comme si on marchait dans du chewing-gum.

Elle les encourage à utiliser les bras, les genoux, les corps montent et descendent lentement. Elle raconte des histoires pour inciter des mouvements, ramasser des pommes, et pour la danse finale collective : On fait de la compote !
Stella remarque que les enfants sont plus attentifs depuis que la musique est jouée live.

Changement d’ambiance pour la suite de la journée : les commerces de La Brède vont recevoir la visite de la BPRA ! Voilà dans les rues de la commune, les marionnettes-gendarmes, l’accordéoniste et la chanteuse, Estelle au micro pour enregistrer les paroles des commerçants et continuer d’explorer le CoTEAC, et Morgane à la caméra.
Et, puisqu’on le verra sur les images, moi-même devenue un peu personnage puisque le Chat perplexe m’a trouvé un surnom dans le style des leurs : Call me Simone de Bienvoir, je prends mes notes dans toutes les situations. Allant parfois jusqu’à devenir figurante-danseuse, j’ai fini par apprendre (un peu) la mazurka.

Dans la vie, on ne peut pas rester sans danser.

 

Bienvenue dans une des boucheries de La Brède.
Le boucher  rassure son client, un peu effrayé par ce ramdam
: « T’inquiète pas tout va bien ! Tu vas voir, c’est marrant ce truc ! « 
Il accompagnera même discrètement Stella en chantonnant avec elle L’amant de Saint-Jean. À son tour, comme la pharmacienne, il joue le jeu du CoTEAC dont il donne la recette façon pot-au-feu. Pendant ce temps, l’apprenti a enfilé sa côte de maille et découpe un énorme morceau.
À la fromagerie, il y a d’abord un flottement. Les gendarmes-marionnettes paradent, et font leur show préventif. Dans le magasin, le client et les vendeurs font comme si de rien n’était. Avant que n’entrent les musiciens, je me dis que Ça ne prend pas ici. À la place d’Olivier et Stella, je n’oserai pas entrer… Et puis, contre toute attente, dès les premières notes de musique, des sourires apparaissent… Le fromager constate à la fin : « C’est dommage qu’il n’y ait pas grand monde, parce que c’est très joli, c’est une belle interprétation. »
Il me semble que ce choix de jouer et chanter des morceaux connus favorise un lien direct avec les gens, un partage immédiat. L’impromptu ne dure pas longtemps, il faut pouvoir créer un contact presque spontanément dans un contexte peu favorable…
À son tour, le fromager joue et rit, alors que je le croyais si fermé au début de l’intervention. et le voilà qui vend lui aussi des sachets de CoTEAC devant la caméra de Morgane.
Estelle lui explique le principe de cette rencontre.
Il répond :

« La culture, je n’en ai pas, je suis inculte, pourtant j’aime bien ça, mais j’ai pas le temps… »

 

à suivre / Lire l’épisode précédent / Lire depuis le début / Lire l’épisode suivant

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s